« Vous lisez trop de Science-fiction ! »

In: Economie|Science-fiction|Stratégie

10 Juin 2011

« Vous lisez trop de Science-fiction ! » voilà comment j’aurais pu appeler ce blog.

Pourquoi ? Car c’est cette phrase, trop souvent entendue, qui en a été l’élément déclencheur.

Je suis déjà fan de pas mal de blogs,  et je vous rassure, je n’est pas cédé, non je n’écrirez pas un blog sur des sujets déjà bien mieux traités par d’autres ! (j’ai fait d’ailleurs une catégorie Blogroll pour cela) Mais rien ne m’empêche de le faire sur un thème original ou sous un angle particulier.

J’ai toujours été un grand lecteur,  tout genres littéraires et supports confondus. Mais j’ai un thème de prédilection qui est la Science-fiction, ce genre littéraire que certain appellent encore « mineur » (oui il y a encore des personnes pour penser cela).

Combien de fois après avoir mentionné ma passion pour les livres j’ai senti la déception (et parfois une forme de mépris) chez mes interlocuteurs  au moment où je précisais « surtout de la Science-fiction ». Je passerai sur les remarques du type « la science-fiction ? Ha, oui l’informatique et les petits bonshommes verts » auxquels on a envie de répondre [mode respectueux /on] « Très peu finalement, car  c’est aussi de la sociologie,  de la philosophie, de l’histoire et avant tout de la littérature dans ce qu’elle a de plus beau et de plus riche ».

Quel lien entre ce blog et « Vous lisez trop de Science-fiction ! » ? Le fait que j’entende encore régulièrement cette phrase (où qu’elle soit sous-entendue) lorsque j’aborde certaines pistes d’innovations. Et cela que se soit chez des décideurs, entrepreneurs, chefs d’entreprise, spécialistes de l’économie ou universitaires…. et là vous allez me dire « c’est grave docteur ? ». Oui ça l’est pour leurs entreprises, leurs projets, leur compréhension du monde et de l’économie. Pourquoi ? Car les geek et les informaticiens  ont pris le pouvoir,  et depuis déjà un certain temps, refuser de le voir et de comprendre la culture SF, c’est se priver de son potentiel d’innovation, de croissance et probablement, même, se condamner.

Aujourd’hui, les grandes entreprises sont dirigées par des gens qui se sont construis avec la science-fiction,  sa culture,  ses références et ses façons de voir le futur. Le monde a changé depuis le début des années 2000,  l’émergence de google et de la « nouvelle économie » n’en sont qu’un exemple. On ne peut plus penser le monde, l’économie, l’entreprise et ces services comme avant.

Pour comprendre comment penser cette économie, il faut accepter que le science-fiction est déjà tout écrit (ou presque) et que les mondes qu’elle a imaginés, se réalisent ici et maintenant de façon plus ou moins dilués (pour le meilleur et aussi, de temps en temps, pour le pire).

Dans ce blog, je vais donc essayer de faire des parallèles entre ce qui se passe ou ce qui peut émerger et des ouvrages de science-fiction. Penser des nouveaux produits, services, marchés, organisations, etc… au travers du prisme de ce genre littéraire majeur qu’est la SF.

1 Response to « Vous lisez trop de Science-fiction ! »

Avatar

Interview de William Gibson par BoingBoing | Lockall

septembre 8th, 2011 at 13 h 22 min

[…] construit, explicitement ou non, autour de rêves (ou cauchemars) futuristes (voir l’article « vous lisez trop de science-fiction »). Comme si les utopies ou dystopies déjà imaginées avaient une influence sur la construction de […]

A propos de ce blog

Juste un blog de réflexions sur des sujets économiques, technologiques, stratégiques et sur l'innovation. L'angle de vue est simple: La Science-fiction et les cultures qui en ont émergées sont à la base d'un grand nombre d'innovations et sont des sources d'inspiration potentiels pour de nombreux secteurs et métiers.

SOUTENONS LA QUADRATURE DU NET

Soutenons La Quadrature du Net !

Economie de l’innovation

Urbanisme