Derrière Internet, l’imaginaire hippie

In: Non classé

27 Juin 2013

Un professeur de Standford, Fred Turner, apporte un éclairage intéressant sur l’odyssée d’Internet en suivant la vie de Stewart Brand, «héros» californien à l’intersection des milieux scientifiques, intellectuels et entrepreneuriaux qui font l’histoire du Net.

 

Des multiples biais par lesquels on peut aborder l’histoire d’Internet, celui de la contre-culture californienne des années 1960-70, en particulier celui du mouvement hippie, est le plus fascinant. 

 

Comment les ordinateurs conçus dans l’après-guerre, de mastodontes destinés à effectuer des calculs puissants aux fins militaires, ont-ils pu se transformer en outils de communication? Comment ces machines issues du MIT, puis des laboratoires universitaires de la côte Ouest, se sont-elles muées en viatiques de l’individualisme? Comment ces inventions ont-elles propulsé, dans leur sillage, la nouvelle économie capitaliste? 

See on www.slate.fr

Comments are closed.

A propos de ce blog

Juste un blog de réflexions sur des sujets économiques, technologiques, stratégiques et sur l'innovation. L'angle de vue est simple: La Science-fiction et les cultures qui en ont émergées sont à la base d'un grand nombre d'innovations et sont des sources d'inspiration potentiels pour de nombreux secteurs et métiers.

SOUTENONS LA QUADRATURE DU NET

Soutenons La Quadrature du Net !

Economie de l’innovation

Urbanisme